Carnaval de Basècles

Les préparatifs

Le cadre

Pour créer l’ambiance de fête dans le village, à l’approche du carnaval, chaque société carnavalesque s’est vue attribuer une artère, une rue, une placette à décorer. Effigies, banderoles, drapeaux, … sont placés aux endroits en vue et chaque habitant de la rue est invité à une décoration plus personnelle de son habitation. Chaque rue est ainsi rebaptisée le temps du carnaval du nom d’un groupe folklorique… la rue des Déportés devient la rue des Bagnards, la rue du Banc de Pierre la rue des Marbriers, la rue de Condé la rue des Capiaux d’Sots. En outre, un concours est organisé pour les habitants et les commerçants locaux qui sont invités à décorer leurs vitrines et façades sur le thème du Carnaval. Cet ensemble donne au village un air de fête qui annonce, appelle et rappelle le carnaval.

Décoration des arsouilles Décoration des bagnards Décoration des basoulous Décoration des basoutières Décoration des brasseux Décoration des caillaux Décoration des capiaux Décoration des diablesses Décoration des marbriers Décoration des marbroublonis Décoration des marmitons Décoration des polichaux

L’ambiance musicale

L’ambiance musicale est assurée par des ensembles musicaux variés, venant, pour la plupart, de l’extérieur et participant aux festivités carnavalesques de la région du Centre. Les batteries sont typiques et les airs interprétés sont tirés des partitions binchoises ou populaires hennuyères. Depuis quelques années, plusieurs groupes ont recruté et les musiciens locaux sont impliqués dans l’animation musicale. Sur place, la personne  » extérieure « , le spectateur  » neutre  » sont mis facilement dans l’ambiance afin de participer activement. La musique endiablée et fort prenante ne peut laisser indifférent. On ne vient pas en spectateur au carnaval de Basècles, on y vient pour participer et s’amuser ; En 2005, 8 ensembles musicaux ont animé le cortège (environ 150 musiciens au total).

Photo de l'ambiance musicale du carnaval de Basècles